Vous êtes ici Le pays

Ecole des sables, scolarisation des enfants touaregs du Massif de l’Aïr

Le Niger

L’économie du Niger repose pour l’essentiel sur l’agriculture et l’élevage. L’agriculture représente 40% du PIB et mobilise près de 90% de la population. Le Niger, avant tout désertique, n’a qu’une étroite bande de terre au sud du pays suffisamment humide pour permettre des cultures céréalières, principalement du mil, du sorgho, du manioc et un peu de riz. Le recours à l’irrigation, très limité, ne concerne que quelques pourcents des surfaces cultivées, ce qui rend la production agricole très aléatoire. Par exemple, en 2004, une sécheresse conjuguée à l’invasion des criquets pèlerins a entraîné une baisse de la production de céréales et de fourrage et a provoqué une famine qui a touché 2,5 millions de personnes. En 2010, le manque de pluie et des chaleurs excessives ont de nouveau entraîné famine et malnutrition et le gouvernement a du faire appel une fois encore à l’aide internationale.

L’élevage (chameaux, chèvres, moutons et vaches) représente 14% du PIB et fait vivre 30% de la population. Malheureusement, quand les pluies ne sont pas assez abondantes, les troupeaux peuvent être décimés avec des conséquences tragiques pour les éleveurs qui perdent leur seul moyen de subsistance.

economie niger elevage economie niger elevage

Les autres ressources du Niger sont l’uranium (voir région d’Agadez), l’or, avec des mines entre le fleuve Niger et la frontière du Burkina Faso, le charbon dans le nord et le pétrole dont l’exploitation ne fait que commencer, dans le Ténéré.

Par manque d’infrastructures (très peu de routes goudronnées, pas de voie ferrée, seulement 2 aéroports internationaux), le tourisme est quasiment inexistant, sauf dans la région d’Agadez

Sous l’incitation du FMI, le Niger s’est engagé dans un plan pour réduire la pauvreté, augmenter la croissance et lutter contre la corruption mais il reste un pays très pauvre dont environ la moitié du budget du gouvernement provient de l’aide internationale.

Quelques données démographiques : l’espérance de vie est de 53,4 ans (2011). Le taux de fécondité est le plus fort du monde (7 enfants/femme) mais la mortalité infantile est très élevée (112 0/00). La moitié de la population nigérienne a moins de 15 ans.

 

Découvrez la région d'Agadez

Découvrez le peuple touaregs