Vous êtes ici Historique

Ecole des sables, scolarisation des enfants touaregs du Massif de l’Aïr

Historique de l'Association Ecole des Sables

Le contexte : les touaregs avaient toujours refusé d'envoyer leurs enfants à l'école du colonisateur. Après l’indépendance (1960),  ils sont restés marginalisés dans un pays dont ils ne comprenaient pas la langue nationale : le français. A la fin du conflit armé qui les a opposés au gouvernement nigérien (1990-1994), les touaregs ont exprimé le souhait que leurs enfants aillent à l’école et apprennent le français. Mais le Niger n’avait pas les moyens d’assurer la scolarisation des communautés touarègues isolées.

Le début de l’aventure : tout démarre de la rencontre entre Mohamed Akotey, alors étudiant en archéologie à la Sorbonne et Luc Federmeyer, alors étudiant en géographie

En 1997, Luc écrit et réalise avec Mohamed un premier film documentaire sur la scolarisation dans le désert : « A l’école nomade », qui a pour sujet l’école d’Egerwey. A cette occasion, les touaregs de la tribu des Ifaren dans l’oued voisin d’In Kakane expriment fortement le désir d’avoir eux aussi une école.

Pour répondre à cette demande, Luc crée l’association «  Il était une fois dans l’Oued » qui permet la création d’une école à Galélo (1998).



La Ville de Vanves a soutenu ce projet dans le cadre de son Comité des Fêtes, mais cette aide ne pouvait qu’être temporaire. En 2000, à l’initiative d’une équipe motivée, l’association « Ecole des Sables » a été créée avec Hélène Mondon comme présidente,  pour prendre le relais, poursuivre l’action à Galélo en partenariat avec « Il était une fois dans l’Oued » et agir dans d’autres oueds du Massif de l’Aïr.

Période de 1999-2004

Développement de l’école de Galelo

Jusqu’à juin 2003, notre action a porté sur le développement de l’école de Galelo. L’école a grandi naturellement par l’accueil, à chaque rentrée d’octobre, d’une nouvelle promotion d’élèves de Cours d’Initiation. En 2004, l’école accueillait les six niveaux de toute école élémentaire au Niger, encadrés par 3 enseignants. Toutes les paillotes ont été progressivement remplacées par des bâtiments en dur équipés du mobilier scolaire et du matériel pédagogique.

L'école en 1998, une simple paillotte

Construction d'une classe en dur

La classe de CP en 2004

La classe de CE1-CE2

La classe de CM1-CM2

Période de 2004 à 2009

Elargissement du projet : ouverture d’une 2e école à In Tédayné et aide aux élèves de Galelo poursuivant leurs études au collège à Agadez

Ouverture d’une école à In Tédayné à 40 Km au sud-est de Galelo, dans un oued de jardiniers sédentaires. Organisation de l’accueil des collégiens dans 2 foyers pour que tous les élèves deCM2 reçus à l’examen d’entrée en sixième, puissent continuer leurs études au Collège Tagama d’Agadez. De février 2007 à octobre 2009, l’insécurité due à la seconde rébellion touarège a perturbé les conditions de scolarité à Galelo et Agadez.

Ecole Galelo ecole des sables

ecole galelo ecole des sables

L'école de Galelo est aujourd'hui dotée de batîments en dur pour le confort des élèves et des professeurs

Ecole d'In tedayne ecole des sables

La nouvelle école d'In Tédayné, un nouveau projet voit le jour

Période depuis 2009

Accueil à Agadez des collégiens de l’école d’In Tédayné

A partir d’octobre 2009 les premiers collégiens issus d’In Tédayné sont rentrés à leur tour au collège. Actuellement, l’association continue à assurer le fonctionnement des 3 sites scolaires avec un nombre croissant d’élèves.

Le foyer des collégiennes

Inauguration du foyer des collégiennes

centre agadez ecole des sables

centre agadez ecole des sables

Désormais les écoliers de Galelo et d'In Tédayné peuvent poursuivre leur scolarité au collège d'Agadez grâce aux foyers mis en place par l'association

Objectifs

Fonctionnement