Vous êtes ici Ecole de Galelo

Ecole des sables, scolarisation des enfants touaregs du Massif de l’Aïr

Ecole de Galelo

Contexte Galelo
Contexte

L’école-internat de Galelo, a été créée en 1998 dans l’oued d’In Kakane à 120 Km au nord d’Agadez. L’oued est occupé par des pasteurs nomades touaregs qui pratiquent l’élevage extensif sur les terres de la tribu. Entièrement construite en dur aujourd’hui, cette école accueille environ 70 élèves, avec les 6 niveaux de l’école élémentaire au Niger. Les enfants sont accueillis dans un internat ouvert pendant le temps de nomadisme de la famille et des troupeaux. La cantine assure 3 repas par jour. Un internat avec dortoir en dur a été créé en 2006, pour répondre à la demande de la population. En effet, le déplacement des familles est habituellement de quelques mois mais en cas de sècheresses extrêmes comme nous en avons connues depuis la création de l’école, ce déplacement peut durer une année entière, sur de très grandes distances, jusqu’à la saison des pluies suivantes.

 

La tente faite de nattes tressées Le troupeau près du puits

 

 



 
Réalisations Galelo

Réalisations

A partir d’une classe paillote de 20 élèves créée en 1998, l’école s’est agrandie d’une classe à chaque nouvelle rentrée, jusqu’à atteindre les 6 niveaux en 2003-2004.

Pour approvisionner l’école, l’eau du puits pastoral fréquenté par les animaux ne pouvait convenir, l’association a financé un puits, en 2000, creusé jusqu’à 20 m par les pères d’élèves, et réservé à l’école. Ce puits a dû être creusé jusqu’à 35 m en 2003.

L’association assure de façon permanente l’achat des fournitures, le salaire des enseignants, et la cantine.

Des subventions ont permis de construire une classe en dur dès 2000, et une 2ème en 2003. En 2004 un financement de Coopération 92 a permis d’achever la construction de l’école proprement dite, avec 2 grands bâtiments de 3 salles chacun (voir aussi historique 2004-2009).

Un dortoir aménagé dans une pièce d’un des grands bâtiments permet l’accueil des garçons pendant le déplacement des familles. Les filles sont accueillies dans les campements des familles qui ne vivent pas de l’élevage. La cantine fonctionne désormais 7 jours sur 7, les douches latrines existent maintenant, et pour ou compléter l’internat, un dortoir filles devra être construit.

Après la famine de 2005 au Niger, l’association a cherché à garantir la sécurité alimentaire, en cas de pénurie, en créant une banque céréalière de 10 tonnes de mil, accessible à prix constant, loin des spéculations exorbitantes des marchés.

La photo, avant la récré Le seul arbre dans le voisinage !
 
Galelo aujourd'hui
L’école aujourd’hui

Depuis 2004, l’école a atteint sa maturité, avec ses environ 70 élèves et ses bâtiments en dur. Elle a pu préparer une vingtaine de promotions d’élèves entrés au Collège Tagama d’Agadez. Avec la construction prochaine du dortoir Filles, l’Ecole Internat de Galelo sera achevée.

Nous souhaitons construire des logements en dur pour les enseignants et un mur d’enceinte pour délimiter l'école.

La bibliothèque de l’école mérite d’être complétée.

Les autres réalisations à Galélo :

- Une bibliothèque de 300 livres constituée par l'association Junior Paris-Galelo

- L'équipement électrique des classes à partir du solaire, aboutissement du projet pédagogique d'une classe de terminale du lycée Chaptal de Paris à l'initiative de Gérard Ponche, professeur. Les travaux sur place ont été réalisés par six élèves accompagnés de leur professeur.

- Un forage profond (83 mètres) avec château d'eau financé par France Libertés sur un projet présenté par "Il était une fois dans l'oued".

Groupe d'élèves avec Adahaya, directeur
Le château d'eau
Sourires complices
Une cantine originale

 

 


 

Découvrez l'Ecole d'In Tedayne

Découvrez les foyes d'Agadez